Discours de Dr Louceny NABE, gouverneur de la BCRG à l’occasion de l’inauguration du nouveau musée de la monnaie

  • Monsieur le Premier Ministre,                                                    
  • Monsieur le Président de l’APB,                                       
  • Monsieur le Président de l’APAG,                                     
  • Monsieur le Président de l’APIMG,                                             
  • Monsieur le Président de l’APCAR,                                             
  • Monsieur le Président des Établissements de Monnaie Électronique, 
  • Monsieur le Secrétaire Général de la FESABAG,               
  • Mesdames et Messieurs les Directeurs Nationaux,
  • Messieurs les Conseillers, Directeurs Généraux, Directeurs, cadres et agents de la BCRG,                                                 

Mesdames et Messieurs,

Chers Invités,

C’est avec un réel plaisir que je voudrais, au nom de l’ensemble des travailleurs de la Banque Centrale, des deux Vice-Gouverneurs et en mon nom personnel, souhaiter la bienvenue à tous nos hôtes de marque venus partager avec nous ces instants de souvenir et de rétrospective sur le parcours glorieux de notre monnaie nationale en dépit des vicissitudes de l’histoire.

Monsieur le Premier Ministre,

Mesdames et Messieurs ;

Chers Invités ;

La réhabilitation du Musée de la Monnaie est une des nombreuses manifestations du vent de renouveau, auquel l’avènement du Pr. Alpha CONDE à la magistrature suprême a permis de souffler sur notre pays.

L’objectif visé est de faire de cet endroit un espace de mémoire du passé, d’affirmation du présent et de perspectives pour l’avenir.

Il s’agit de mettre en exergue le passé glorieux de notre pays, son présent dynamique et plein d’enseignements et son avenir plein de promesse.

Ce musée réunira divers objets de valeurs de la Banque Centrale, allant de très anciens moyens de paiement (Guinzé, cauris et étoffes de coton) ayant circulé du VIIIème siècle à la période coloniale ; des spécimens de monnaies étrangères, à des masques relevant du patrimoine culturel de notre pays ; des modèles de billet de banque de la période coloniale à ceux émis depuis l’indépendance ; et de l’indépendance à nos jours.

Monsieur le Premier Ministre,                                                              

Messieurs les Membres du Conseil d’Administration de la BCRG,

Chers invités,

De façon simplifiée, l’histoire monétaire Post-Indépendance de notre pays dans sa composante fiduciaire, se décline en cinq principales séquences correspondant chacune à des types de billets spécifiques dans leur présentation, dans les éléments de sécurité qui les caractérisent, et dans les thématiques qui y sont rattachées.

A savoir :

  • Franc Guinéen : types 1958/1960 : constitué de coupures de 10.000, 5000, 1000, 500, 100 et 50 et la pièce de 50 FG ;
  • le Syli : types 1971/1980 : constitué de coupures de 500, 100, 50, 25, 10, 5, 2, 1 et pièces de 5, 2, 1 et 50 cauris.

Ces deux types avec les évolutions qui les ont marqués, correspondent aux billets et pièces émis sous la première République.

  • Franc Guinéen : Types 1985/2006 avec des coupures de 5 000, 1 000, 500, 100, 50, 25 et des pièces de 50, 25, 10, 5, 1 émises sous la deuxième République.
  • Franc Guinéen : Types 2008/2010 : constitué de la coupure de 10 000 francs Guinéens émise durant la transition.
  • Franc Guinéen : Types 2012/2018 : constitué de coupures de 20.000, 10.000, 5000, 1000, 500, 100 francs Guinéens émises sous la troisième République et qui sont les seules actuellement en circulation.

Concernant les thématiques sur les billets de la période post indépendance, elles sont riches et variées et vont de l’agriculture à la flore ; des mines aux grands chantiers du pays.

Marquée au début par la figure du Président de la République, l’iconographie des billets a par la suite évolué vers les effigies des héros de la résistance à la conquête coloniale, et de grandes figures africaines et même internationales, pour être marquée de nos jours par la prééminence des questions liées au genre.

Monsieur le Premier Ministre,                                                              

Monsieur le Ministre d’État, Ministre Secrétaire Général

à la Présidence,                                        

Monsieur le Ministre d’État à la Présidence, Conseiller Spécial

du Président, de la République, Ministre de l’Industrie,

des Petites et Moyenne, Entreprise,   

Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement,

Messieurs les Membres du Conseil d’Administration de la BCRG,

Pour conférer une large ouverture à ce patrimoine numismatique, et conforter son caractère dynamique, la Banque Centrale entend l’enrichir dans les mois à venir de spécimens de moyens de paiement ayant circulé aussi bien dans la Sous-Région que dans le reste du monde. Il en sera de même du style architectural des Agences réalisées par la Banque Centrale dans les Chefs-lieux de provinces de 1985 à nos jours.

Pour terminer, Monsieur le Premier Ministre je voudrais vous inviter à couper le ruban inaugural de ce sanctuaire retraçant l’histoire monétaire de notre pays.

Que Dieu bénisse la Guinée.

Je vous remercie de votre attention.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>