Le Gouverneur de la BCRG, Dr Louncény NABE, reçoit en audience le Président de la Commission de la CEDEAO, Monsieur Jean Claude BROU

Réunion ordinaire du comité de politique monétaire de la BCRG du 31 mars2021

43ème Session du Conseil d’Administration de la Banque Centrale de la République de Guinée

Discours de Dr. Kassory FOFANA, Premier Ministre, Chef du Gouvernement à l’occasion de l’inauguration du musée de la monnaie.

  • Monsieur le Ministre d’État, Ministre Secrétaire Général à la Présidence,
  • Monsieur le Ministre d’Etat à la Présidence, Conseiller Spécial du Président de la République, Ministre de l’Industrie, des Petites et Moyenne Entreprise,
  • Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement,
  • Monsieur le Gouverneur de la BCRG,
  • Messieurs les Vice-Gouverneurs,
  • Madame et Messieurs les anciens Gouverneurs et Vice-Gouverneurs de la BCRG,
  • Distingués Représentants du Secteur Financier,
  • Mesdames, Messieurs,

Comme rappelé par le Gouverneur de la Banque Centrale dans son discours introductif, l’accession de notre pays à la souveraineté monétaire a été ponctuée par endroit et par moment de soubresauts, parfois déstabilisants pour la jeune République en raison de son impréparation à assurer en ce moment précis, cette charge.

Par la force des choses, ces soubresauts se sont mués en force motrice, en détermination et en abnégation pour nos braves populations, qui ont su adapter son élan à l’impératif de l’heure et réussi à bâtir une histoire monétaire dont nous venons de célébrer le 61ème anniversaire.

C’est le lieu pour moi, de rendre un vibrant hommage à nos pères fondateurs de la Guinée indépendante et à toutes les femmes et hommes de Guinée qui ont contribué à faire de notre souveraineté monétaire une réalité au service de l’économie toute entière.

C’est aussi le lieu pour moi de saluer l’œuvre exceptionnelle que Son Excellence le Professeur Alpha CONDE est en train d’accomplir à la tête de notre pays, depuis une dizaine d’années.

Dans le domaine de la gestion monétaire, permettez-moi de rappeler, que nous sommes à présent bien loin du temps où la Banque n’avait ni encaisses importantes en Franc Guinéen, ni à fortiori réserves de changes suffisants.

Aujourd’hui, je suis heureux de noter que sous la clairvoyante direction de notre champion nationale, le Professeur Alpha CONDE, notre Banque Centrale totalise des réserves de change de plus d’Un milliard de dollars et qui couvrent largement plus de 4 mois d’importation de biens et services. Ses réserves en Francs Guinéens, sont également confortables, la Banque dispose d’un stock stratégique à sa disposition à tout moment.

Monsieur le Gouverneur de la BCRG,

Mesdames et Messieurs,

Ce musée de la monnaie que vous allez mettre à la disposition du Peuple de Guinée à compter de ce jour, 05 mars 2021 constituera pour les jeunes générations, une vitrine permettant de s’informer sur le rôle de la Banque dans l’économie et de s’approprier les meilleures attitudes à observer vis-à-vis du billet de banque.

Je voudrais vous inviter à une large vulgarisation de ce que doit être une banque tenue et une bonne conservation du billet de banque. Il y va de la promotion d’une culture financière inclusive chère au Président de la République, le Professeur Alpha CONDE.

Que Dieu bénisse la Guinée,

Je vous remercie de votre attention.

Discours de Dr Louceny NABE, gouverneur de la BCRG à l’occasion de l’inauguration du nouveau musée de la monnaie

  • Monsieur le Premier Ministre,                                                    
  • Monsieur le Président de l’APB,                                       
  • Monsieur le Président de l’APAG,                                     
  • Monsieur le Président de l’APIMG,                                             
  • Monsieur le Président de l’APCAR,                                             
  • Monsieur le Président des Établissements de Monnaie Électronique, 
  • Monsieur le Secrétaire Général de la FESABAG,               
  • Mesdames et Messieurs les Directeurs Nationaux,
  • Messieurs les Conseillers, Directeurs Généraux, Directeurs, cadres et agents de la BCRG,                                                 

Mesdames et Messieurs,

Chers Invités,

C’est avec un réel plaisir que je voudrais, au nom de l’ensemble des travailleurs de la Banque Centrale, des deux Vice-Gouverneurs et en mon nom personnel, souhaiter la bienvenue à tous nos hôtes de marque venus partager avec nous ces instants de souvenir et de rétrospective sur le parcours glorieux de notre monnaie nationale en dépit des vicissitudes de l’histoire.

Monsieur le Premier Ministre,

Mesdames et Messieurs ;

Chers Invités ;

La réhabilitation du Musée de la Monnaie est une des nombreuses manifestations du vent de renouveau, auquel l’avènement du Pr. Alpha CONDE à la magistrature suprême a permis de souffler sur notre pays.

L’objectif visé est de faire de cet endroit un espace de mémoire du passé, d’affirmation du présent et de perspectives pour l’avenir.

Il s’agit de mettre en exergue le passé glorieux de notre pays, son présent dynamique et plein d’enseignements et son avenir plein de promesse.

Ce musée réunira divers objets de valeurs de la Banque Centrale, allant de très anciens moyens de paiement (Guinzé, cauris et étoffes de coton) ayant circulé du VIIIème siècle à la période coloniale ; des spécimens de monnaies étrangères, à des masques relevant du patrimoine culturel de notre pays ; des modèles de billet de banque de la période coloniale à ceux émis depuis l’indépendance ; et de l’indépendance à nos jours.

Monsieur le Premier Ministre,                                                              

Messieurs les Membres du Conseil d’Administration de la BCRG,

Chers invités,

De façon simplifiée, l’histoire monétaire Post-Indépendance de notre pays dans sa composante fiduciaire, se décline en cinq principales séquences correspondant chacune à des types de billets spécifiques dans leur présentation, dans les éléments de sécurité qui les caractérisent, et dans les thématiques qui y sont rattachées.

A savoir :

  • Franc Guinéen : types 1958/1960 : constitué de coupures de 10.000, 5000, 1000, 500, 100 et 50 et la pièce de 50 FG ;
  • le Syli : types 1971/1980 : constitué de coupures de 500, 100, 50, 25, 10, 5, 2, 1 et pièces de 5, 2, 1 et 50 cauris.

Ces deux types avec les évolutions qui les ont marqués, correspondent aux billets et pièces émis sous la première République.

  • Franc Guinéen : Types 1985/2006 avec des coupures de 5 000, 1 000, 500, 100, 50, 25 et des pièces de 50, 25, 10, 5, 1 émises sous la deuxième République.
  • Franc Guinéen : Types 2008/2010 : constitué de la coupure de 10 000 francs Guinéens émise durant la transition.
  • Franc Guinéen : Types 2012/2018 : constitué de coupures de 20.000, 10.000, 5000, 1000, 500, 100 francs Guinéens émises sous la troisième République et qui sont les seules actuellement en circulation.

Concernant les thématiques sur les billets de la période post indépendance, elles sont riches et variées et vont de l’agriculture à la flore ; des mines aux grands chantiers du pays.

Marquée au début par la figure du Président de la République, l’iconographie des billets a par la suite évolué vers les effigies des héros de la résistance à la conquête coloniale, et de grandes figures africaines et même internationales, pour être marquée de nos jours par la prééminence des questions liées au genre.

Monsieur le Premier Ministre,                                                              

Monsieur le Ministre d’État, Ministre Secrétaire Général

à la Présidence,                                        

Monsieur le Ministre d’État à la Présidence, Conseiller Spécial

du Président, de la République, Ministre de l’Industrie,

des Petites et Moyenne, Entreprise,   

Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement,

Messieurs les Membres du Conseil d’Administration de la BCRG,

Pour conférer une large ouverture à ce patrimoine numismatique, et conforter son caractère dynamique, la Banque Centrale entend l’enrichir dans les mois à venir de spécimens de moyens de paiement ayant circulé aussi bien dans la Sous-Région que dans le reste du monde. Il en sera de même du style architectural des Agences réalisées par la Banque Centrale dans les Chefs-lieux de provinces de 1985 à nos jours.

Pour terminer, Monsieur le Premier Ministre je voudrais vous inviter à couper le ruban inaugural de ce sanctuaire retraçant l’histoire monétaire de notre pays.

Que Dieu bénisse la Guinée.

Je vous remercie de votre attention.

Le Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée à l’occasion de l’inauguration de l’Agence BCRG de Mamou.

Monsieur le Ministre d’État, Ministre des Sports, Représentant du Chef de l’État

Monsieur le Ministre, Secrétaire Général aux Affaires Religieuses,

El Hadj Boubacar Lombona Diallo, ancien Vice-Gouverneur de la BCRG,

Monsieur le Vérificateur,

Madame la Députée uninominale de Mamou,

Monsieur le Gouverneur de la Région Administrative de Mamou,

Messieurs les Préfets de la Région de Mamou,

Autorités religieuses de la Région de Mamou,

Opérateurs économique et Ressortissants de Mamou,

Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, en vos rangs et qualités respectives

C’est pour moi un honneur et un grand plaisir de prendre la parole ce matin, en cette cérémonie solennelle d’inauguration de l’Agence Régionale de la Banque Centrale de Mamou.

Je voudrais tout d’abord remercier S.E Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha CONDE pour son soutien sans cesse au secteur financier guinéen depuis son avènement à la magistrature suprême de notre pays.

Monsieur le Ministre d’État,

Mesdames et Messieurs,

Chers invités,

Permettez-moi aussi d’adresser au peuple de Guinée en ce jour mémorable du 1er mars 2021, mes vœux de joyeuse fête marquant le 61ème anniversaire de notre accession à la souveraineté monétaire.

1er mars 1960 – 1er mars 2021, que de chemin parcouru dans l’affirmation de notre indépendance politique et économique. Pour les besoins de la cause, je voudrais limiter mon propos de ce matin à une revue des acquis obtenus durant la dernière décennie que je voudrais qualifier de décennie de changements qualitatifs opérés dans la gestion monétaire, financière et économique de notre pays.

Comme vous le savez, c’est au cours de cette période que notre pays a pour la première fois réussi à conduire à son terme un programme économique avec les Institutions de Bretton Woods, avec à la clé une remise de dette saluée par tous les observateurs internationaux. Cette performance a marqué le retour de notre pays dans le concert des nations de gouvernance éclairée et orientée vers le progrès.

C’est dans ce contexte que la Banque Centrale a lancé d’importants programmes d’implantation régionale visant à assurer une couverture bancaire adéquate des principales Régions Administratives en vue d’amplifier la bancarisation de l’économie par la fourniture aux populations de base de services bancaires de proximité à même de faire reculer le spectre de la pauvreté

Ainsi, la BCRG a successivement mis en œuvre en chantier l’Agence Régionale de Boké (inaugurée en 2004), celle de Kankan (en voie d’achèvement) et de Mamou dont l’inauguration nous retient aujourd’hui et qui sera fonctionnelle dans les meilleurs délais. La pose de la 1ère pierre de celle de Faranah est également attendue dans les jours à venir.

Parallèlement à ce programme d’envergure, la BCRG a poursuivi le renouvellement et la modernisation de l’infrastructure financière du pays qui a été dotée dès 2014 d’un système national de paiement moderne conforme aux standards internationaux et comprenant :

  • Une chambre de compensation automatisée des chèques et effets de commerce ;
  • Un système de règlement brut en temps réel des paiements d’importance systématique ;
  • Un dépositaire central de gestion on line des émissions, des adjudications et de la conservation de Titres de la dette publique ;
  • Un core Banking de gestion de comptes de la clientèle de l’institut d’émission.

Cette modernisation de l’infrastructure financière s’est poursuivie avec l’adoption et la mise en service d’un système d’information du crédit visant à corriger les imperfections du marché des fonds prêtables par l’élimination de l’asymétrie d’informations entre prêteurs et emprunteurs, et, récemment en 2020, avec le lancement de la salle des marchés de la BCRG permettant d’intervenir sur les marchés aussi bien des matières premières que des devises.

Monsieur le Ministre d’État,

Mesdames et Messieurs,

Chers invités

L’inauguration de l’Agence Régionale de la BCRG de Mamou intervient à un moment où la crise sanitaire de la COVID-19 continue de perturber l’environnement économique.

La résilience avec laquelle notre secteur financier y fait face est un réel motif de satisfaction. Les effets néfastes de la pandémie ont été en effet significativement contenus aussi bien sur les prêteurs que les emprunteurs.

Monsieur le Ministre d’État,

L’ouvrage que vous nous faites l’honneur d’inaugurer ce matin est bâti sur une superficie de 4 377,57 m². Les travaux ont été réalisés par l’entreprise de construction ENCODI, supervisés par le bureau VERITAS. La conception architecturale a été réalisée par le cabinet ARTECH.

L’ouvrage comprend :

  • un immeuble R+1 extensible en R+4 avec deux sous-sols, bâti sur une superficie de 3 777,02 m² ;
  • des bâtiments annexe composés :
  • d’un logement du chef d’Agence d’une superficie de 250,03 m² ;
  • d’une cantine de 112,22 m² ;
  • d’un PC de sécurité d’une superficie de 68,25 m² ;
  • d’un local technique d’une superficie de 25,05 m².

Monsieur le Ministre d’État,

Mesdames et Messieurs,

Chers invités

En termes de perspective, permettez-moi de vous assurer que le cap sera maintenu et dans le strict respect des directives pertinentes du Pr Alpha CONDE visant à faire du secteur financier guinéen, un outil au service du développement économique et social du pays.

Dans ce cadre, la Banque Centrale travaillera en synergie avec les autres administrations dans la mise en œuvre des divers projets de digitalisation des services publics sous la haute direction du Pr Alpha CONDE.

Il en sera de même des efforts qui seront nécessaires dans l’accompagnement de l’initiative de la zone de libre échange continentale ainsi que l’entrée en service très prochaine de la plateforme continentale de paiement et de règlement.

A ces efforts s’ajouteraient les nombreuses mesures de politique monétaire édictées dans le cadre de la crise sanitaire qui continue d’éprouver notre pays.

Que Dieu bénisse la Guinée et les guinéens. Je vous remercie de votre attention

Un nouveau plan stratégique pour la Banque Centrale

Communiqué au sujet des rumeurs sur les billets de 10 000 Gnf de la série 2012

Discours du Gouverneur de la Banque Centrale, Dr Louncény NABE, à l’Assemblée Nationale.

Instruction instituant des enchères d’achat ou de vente de devises à la BCRG